To Love Scan

Le forum de la team To Love Scan
 
AccueilBlog To Love ScanRechercherS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 rp adamand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Adamand

avatar

Messages : 12215
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 23
Localisation : Ma localisation n'a en faite pas d'importance. En effet dans le monde d'aujourd'hui, tous le monde peut se contacter alors qu'ils sont séparé par des milliés de kilomètres. C'est la magie de la nouvelle technologie et de ce fait, le lieu où ne possède plus une importance capitale. Je suis là et partout à la fois. Je ne vous conseillerais que ceci: regardez toujours derrière vous, il se peut que nos regard se croise.

MessageSujet: rp adamand   Dim 16 Déc - 23:52

Rappel du premier message :

Le livre ,que tenait la fille avec laquelle j'avais discuté dans le salon, me fit penser d'aller à la bibliothèque. Après lui avoir demandé mon chemin, je me mis en route. En effet, plusieurs chose m’intéressait dans cette endroit. Je voulais connaître un peu l'histoire de ce pensionnat, ayant déjà observer le style vétuste de l’architecture de l'entrée et du salon. De plus, la lecture restait l'un de mes hobbys préférés, je me devais donc de découvrir ce lieux remplis de connaissances. Déterminé, je pressais le pas.

J'arrivais enfin devant ma destination. Une porte coulissante constitua le dernière obstacle. Je l'ouvris aussitôt et pénétrais dans la bibliothèque. Je fus stoppé net dans mon élan. Mon cœur manqua un battement. Un poids invisible me fit vaciller légèrement, je sentais que ma respiration qui s’accélérait. Cela dura trois secondes. Je pus observer l'intérieur de la salle, je compris alors la raison de mon malaise.

J'étais particulièrement sensible aux vieux bâtiments. A chaque fois que je mettais le pied dans un tel lieux, je ressentais immédiatement le poids de l'âge, métaphore qui désignait en fait l'air qui, enfermé dans des endroits peu ouvert pendant très longtemps, devenait assez lourd. Cela procurait une sensation très bizarre du au changement d'atmosphère entre l’extérieur et l'intérieur.

Et, en l'occurrence, la bibliothèque faisait parti de cette catégorie de bâtiments âgés. Il suffisait de regarder les murs, les fenêtres et le bois des étagères pour en attester. D'ailleurs je m'approchais de l'un de ces étagères et je la touchais du bout des doigts. Le matériaux était du chêne, plus du tout utilisé aujourd'hui pour ce genre de construction. Je décidais, reportant mon attention sur mon objectif principal, de chercher le bouquin d'histoire de Hina

Je le repérais assez facilement, suivant les indications plaquées sur chaque rayon. Je découvris effectivement, au thème « histoire », une œuvre intitulée « Aux origines du pensionnat Hina ». Je fus surpris par son volume, il était lourd. Cette établissement possédait véritablement une longue histoire.

Je m'assis à une table près d'une fenêtre. Une lumière blanche ,qui s'en échappait, m'offrait un bon éclairage. Curieux de savoir le nombre de page, j'ouvris le livre à la fin. 1000 pages. Je soupirais et tournait mes yeux vers l’extérieur, absorbé par la neige qui commençait à tomber.

˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*



Sujet: Re: Une histoire, une rencontre (pv Akimitsu) Aujourd'hui à 18:05
Akimitsu Kitatsu

Aujourd'hui j'avais un peu de temps libre, je ne savais pas vraiment quoi faire pour passer le temps. J'étais mélancolique, je n'avais pas vraiment envi d'être dans cette établissement mais je devais m'y faire. Je marchais dans les couloirs sans vraiment savoir où j'allais, je faisais confiance au destin qui ne pouvais pas me faire grand mal enfermé ici. Après un certains temps je me retrouva devant la porte de la bibliothèque... Un peu de lecture ne pouvais me faire de mal et j'avais un livre que je voulais depuis un moment que je n'avais pu acheter avant d'arriver ici. Je rentra dans la pièce et cette odeur m'assaillis les narines, une odeur de renfermé . J'en avais presque mal à la tête mais ça n'allais pas arrêter.

Une fois la porte passé je regarda autour de moi voir si il y avait beaucoup de monde, surtout que je ne connaissais personne j'avais envi de faire des rencontres mais les personnes n'était pas très ouverte. Mon regard balaya l'immense salle, j'avança un peu plus réfléchissant par où commencer mes recherches. Il y avait un nombreux fou de livres je n'avais jamais vu une bibliothèque aussi bien rempli, même dans ma famille d'accueil il n'y en avait pas autant. J'aimais lire mais ce n'étais pas ma passion première , c'était plus un habitude que j'avais prise . Un peu de lecture tous les soirs avant de dormir histoire de se changer les idées.

Je traversa les rayons lentement regardant chaque rangement pour ne pas rater LE livre que je voulais lire absolument. C'était un livre sur l'histoire du Japon enfin pas vraiment mais c'était en rapport avec les dieux et déesse du shintoïsme, j'avais fais quelque recherche sur internet pour trouver le nom du livre qui relaterait toutes ses légendes qui me passionnais.

Je vis ce livre sur une étagère, je regarda à droite puis à gauche , rien en vu juste un jeune homme avec un livre très volumineux. Il lui en faudra du courage pour en venir à bout d'un tel ouvrage. Je le regarda quelques instant, il avait l'air plus absorbé par son livre que par ce qui se passait autour de lui .

Je leva les yeux sur le livre, bien sûr il était en hauteur. Tout pour me facilité la tâche bien sûr. Je me mis sur la pointes des pieds essayant tant bien que mal de l'atteindre. Du haut de mes 1 mètre 47 c'était peine perdue. Je retourna mon regard sur le jeune homme qui lisait. Je ne pouvais pas le déranger comme ça , alors fallait que je tente le tout pour le tout. Je cherchais une chaise à proximité de l'étagère, en tira une jusqu'à la place idéale pour atteindre mon trésor. Je grimpa dessus , lissa la jupe de ma robe pour qu'on ne puisse rien voir dessous et tendis les bras vers le haut pour l'atteindre. J'avais sacrément peur de tomber mais je le voulais absolument. Je faufila mes doigts de chaque côtés du livre et le fit glisser doucement vers moi, délicatement je réussis à le sortir de l'étagère.

J'approcha le livre de mes yeux pour avoir confirmation que c'était le bon :"Jackpot" . Je l'avais j'étais tellement contente que j'en souriais . Je voulu remettre les autres livres correctement avant de descendre et d'aller dévorer ce livre. Mais avec ma chance plusieurs livres tombèrent de leur emplacement, de gros livres dont le bruit au sol résonna dans la pièce où le silence régnait. J'avais mon livre et en cadeau de bienvenu une autres piles de livres à ranger. Toujours percher sur ma chaise je soupira en regardant les livres.

˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*



Sujet: Re: Une histoire, une rencontre (pv Akimitsu) Aujourd'hui à 19:11
Kousaka Sora


Ce livre m'apportait beaucoup de renseignement. La construction de ce pensionnat datait de l'air Maijin ! Le directeur de l'époque voulait lutter contre la modernité promu par l'empereur. Tous les matériaux utilisés étaient traditionnels, aucun exporté d'Europe. 20 directeurs se succédèrent, défendant tous cette tradition. Ors le dernier ,et actuel directeur, Akito Ogawa, pensait différemment de ses prédécesseurs. Il avait accordé de nombreuses libertés aux étudiants et effectué des rénovations de l'établissement. Une photo de lui le montrait d'ailleurs. Il possédait un air négligé avec sa cravate mal noué et sa posture provocatrice. Je me promis de discuter avec lui si le hasard me mettait un jour sur son chemin.

Le reste du livre dressait un biographie de tous les directeurs et des acteurs ayant participé au développement du pensionnat. Aucune n'avait par contre été attribué au dernier directeur. J'en compris la raison en lisant plus en détail le contenu. L'auteur détestait tout ce qu'on pouvait attribuer à la modernité. Il utilisait toutes les hyperboles possibles et inimaginables pour parler des directeurs les plus conservateurs. Par contre le ton se durcissait quand cela concernait les directeurs les plus ouverts. Akito était sûrement trop moderne pour ne pas avoir le privilège de voir écrire sa biographie dans ce bouquin.

Ce livre ne m'appris plus grand chose après, l'auteur se concentrant sur les événements les plus positifs qui s'était déroulés dans ce pensionnat. Il n'eut allusion d'aucune tragédie, d'aucun problème. L'auteur désignait ce lieux comme un paradis. Ors, ce que j'avais observé juste avant me prouver le contraire. Donc les réponses à mes questions ne se trouvaient pas ici. Il me fallait une bibliographie de ce Akito.

Je fus tellement absorbé par mes découvertes et ma réflexion que je sursautais en entendant l'énorme bruit des livres qui tombaient. Je me calmais avant de cherchais la source du vacarme que je n'eus aucun mal à découvrir.

Une fille, debout sur une chaise, tenait un livre. D'autres, par terre, l'entourait. Je compris la situation assez facilement. Elle avait essayer de s'emparer d'un bouquin en faisant s'écrouler tous les autres sans le vouloir. Je souris, me retenant de rire pour ne pas la vexer. Je m'approchais d'elle et empila tous les livres tombés. Je l'observais de plus près.

Elle était très belle. Sa taille et ses cheveux lui donnaient un air de loli qui ne me laissait pas du tout indifférent. Je lui lançais :

« Si tu ne descends pas, je risque de la voir. »

˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*



Sujet: Re: Une histoire, une rencontre (pv Akimitsu) Aujourd'hui à 19:58
Akimitsu Kitatsu

Le jeune homme que j'avais vu précédemment avec l'énorme livre, c'était approché et avait rassemblé les livres que j'avais accidentellement fait tombés. Ses yeux se posèrent sur moi ce qui me rendis un peu mal à l'aise . Je tenais toujours mon livre dans les mains en prenant soin de ne pas le faire tomber. Je regarda un instant ses yeux avant qu'il ne prenne la parole.

« Si tu ne descends pas, je risque de la voir. »

De quoi voulait-il parler ? je réfléchis et instinctivement je mis mes mains sur la jupe de ma robe. Parlait-il de mes sous-vêtements? Je ne le sais pas mais il était gonflés pour me dire ça aussi naturellement. Depuis quand on s'adresse comme ça aux filles. Sa remarque ne m'avais pas vraiment plus mais j'avais décidé de passer au dessus, ignorant ses propos je descendit de la chaise qui m'avait bien aidé. Je souriais pour faire bonne figure, je ne le connaissais pas et ne voulais pas paraître impolie.

-Merci de m'avoir donné un coup de main, c'est gentil de ta part

Je posa mon livre sur la chaise pour ne pas le mélanger aux autres et me baissa pour ramasser ceux tombés. Ce jeune homme m'avais aidé il était normal que je le remercie. je pris quelques livres dans les bras pour les ranger et en me relevant j'attarda mon regard sur l'individu qui m'avais "secouru". De joli yeux que je regarda attentivement, leur couleur me captivais . Quand je me rendu compte que je le fixais je rougis un peu gêné , les bras toujours chargé d'énorme livres que je m'apprêtais à remettre à leur place. j'avais baissé le regard pour ne pas me ridiculiser encore plus. Je me sentais toute petite face à lui , c'était une sensation que j'avais souvent mais là c'était particulier, je ne saurais l'expliquer .

- Tu veux bien m'aider à ranger tous ses livres s'il te plait?Je suis un peu maladroite aujourd'hui..

J'étais gêné de demander son aide mais j'en avais besoin je ne m'en sortirais pas toute seule avec tous ce que j'avais fait tombés. De plus vu mon talent j'étais sur de tous les refaire tombés si ce n'était pas plus. Je le regarda attendant sa réponse où un signe de sa part me faisant comprendre sa réponse. Je lui souriais timidement je me sentais bête d'avoir mis le désordre dans cette bibliothèque mais ce qui était fait était fait, je ne pouvais plus que réparer me bêtises. J'examina chaque trait de son visage à la recherche du moindre désaccord ou contrariété. J'étais nerveuse d'entendre sa réponse mais si il était déjà venu ici il allait sûrement m'aider à tous les remonter , étant bien plus grand que moi il aurait moins de mal et se serait réglé en peu de temps. Pour l'inciter à rester m'aider je lui tendit les bras qui étaient chargés de livres et lui souriais.

˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*



Sujet: Re: Une histoire, une rencontre (pv Akimitsu) Aujourd'hui à 22:11
Kousaka Sora


Elle fis ce que j'attendais. Elle descendit vite fait de la chaise de peur que je vois encore sa culotte. Mais je n'avais même pas essayé. Elle rougissait, ce qui me fit sourire encore plus.
Je pus maintenant l'observer de face. Ses yeux étaient très beaux et son visages enfantins réveillaient en moi mon cotés protecteur. Cela me permis de déterminé aussi ses mensurations, plus petite que la moyenne. Mais chaque fille avait son charme, le loli en faisait parti.

Elle me remercia et se baissa pour ramasser quelques livres. Ensuite, elle m'observa attentivement, absorbé par chaque détail de mon physique. Cela me dérangea absolument pas. Je n'étais pas narcissique ou fière, je pensais que ça lui permettrais de comprendre que ,malgré mes paroles déplacées, je ne ressemblais pas à un pervers. Je plongeais mon regard dans le sien, détaillant chaque mouvement de sa pupille pour voir quelle partie de mon corps l’intéressait. Il ne fallait jamais se fier aux apparences.

En étant ainsi faible aux femmes, je m'exposais à deux danger : les femmes perverses et manipulatrices ou les veuves noires. Surtout la dernière catégorie, ça serait un billet sans retour et un coucou à Charron. Quoi que, perdre son argent était tout aussi peu souhaitable. Malheureusement, trop d'homme se faisaient avoir facilement. Je m’entraînais chaque jour à chercher des détail qui pourrait trahir ce genre de femmes. De plus, le danger venait toujours là où on s'y attendait le moins. Alors, une loli ,dont tous les garçons raffolaient, serait le costume parfait pour ce genre de prédatrice. Mais je n'étais pas parano, je ne méfierais pas juste parce que cette fille regardait curieusement mon physique. Je ne considérais cela que comme une possibilité peu probable mais possible.

Elle mis fin à son analyse, ayant remarquer son geste. Elle rougit encore plus ce qui la rendit encore plus mignonne. Je résistais intérieurement pour ne pas réagir d'une manière déplacée. Pour rompre ce silence gênant, elle posa enfin la question que j'attendais.

« Bien sur, je suis là pour sa. » lui affirmais-je

Je pris les livres qu'elle me tendait, en rajoutant quelques autres. Je collais contre mon torse et montais habillement sur la chaise. Je les rangeais soigneusement selon l'ordre de rangement de la bibliothèque. Je lui tendis la main pour qu'elle me donne d'autre livre

« Tu sais pourquoi je t'ai dit que je la voyais ? Pour te faire descendre de cette chaise. Tu as voulu agir toute seule sans demander l'aide aux autres. Je croyais que tu étais le genre de fille à jamais n'accepter d'être aidé. Alors j'ai choisi le moyen le plus rapide pour te faire descendre en évitant une longue discussion. Je m'excuse si je t'ai choqué. Ah, n'en prend pas trop à la fois, ils sont lourds. » lui ajoutais-je d'un sourire taquin.

˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*



Sujet: Re: Une histoire, une rencontre (pv Akimitsu) Aujourd'hui à 23:04
Akimitsu Kitatsu

« Bien sur, je suis là pour sa. »

Ouf il venait d'accepter gentilement de m'aider. Bien que ses propos étaient déplacés il n'avait pas du tout l'air méchant , sa me rassurais. Je n'avais jamais connu ce qu'on appelle l'amour , les garçons n'était pas ma principale préoccupation. Je ne connaissais pas ce sentiment de folie que procure l'amour mais le jour où cela arrivera, mieux voudra que tout le monde se cache. Mais quand j'avais posé mon regard sur le jeune homme un drôle de sensation m'avis parcouru le corps, j'ignorais ce que c'était mais ce n'était pas si désagréable que ça.Le jeune homme prit les livres que je lui avait tendu et en rajouta quelques un, peut être voulait-il montrer sa force part rapport à mon petit gabarie. Il cala les livres contre son torse, je le regardais imaginant ma petite tête blottis à cette endroit. Mais que m'arrivait-il ? Je débloquais totalement mon esprit vaguais dans absurdité sans pareil. Il monta sur la chaise et commença à ranger les livres de la même façon qu'ils étaient avant que les délogent de leur emplacement. Il me tendis les mains pour que je lui en donne d'autres, je dû m'accroupir pour ramasser les autres et les lui donna, en levant les bras je le regarda , son visage me plaisais bien il inspirait la confiance et la sécurité.

« Tu sais pourquoi je t'ai dit que je la voyais ? Pour te faire descendre de cette chaise. Tu as voulu agir toute seule sans demander l'aide aux autres. Je croyais que tu étais le genre de fille à jamais n'accepter d'être aidé. Alors j'ai choisi le moyen le plus rapide pour te faire descendre en évitant une longue discussion. Je m'excuse si je t'ai choqué. Ah, n'en prend pas trop à la fois, ils sont lourds. »

Il réfléchit un peu trop pour un jeune homme, insinué de voir les sous-vêtements d'une jeune fille pour évité de blablaté trop longtemps, je n'avais jamais vu ça . Mais il s'excusa ce qui pouvais qu'il n'avait pas un si mauvais fond. Il remarqua aussi que j'avais les bras chargés je voulais me dépêcher de les ranger pour ne plus l'embêter. Surtout j'était embarrassée d'avoir dû demander de l'aide.

-Dans certaines situation on a pas vraiment le choix de demander de l'aide, et puis c'est pas très gentil de dire ça , sa se trouve tu essayais de la voir vicieux

Je prenais cela plus à la rigolade car après tout , toute lolita qui se respect porte un Bloomer, ce fameux petit short bouffant qui sert justement à couvrir les sous-vêtements des regards indiscret . Je lui souriais donc en lui donnant les livres que je venais de ramasser. J'avais envi de faire sa connaissance moi qui suis curieuse je ne pouvais m'en empêcher de lui demander son nom. Je me jeta donc à l'eau.

-Puis -je savoir ton nom ? Moi je m'appelle Akimitsu Kitatsu

Je souriais toujours, c'est dans mon tempérament d'être souriante. Et un joli sourire pour remercier ce jeune homme de son aide ne serais pas de refus. Tout en gardant mon sourire aux lèvres je me remis à observé son physique , je ne pouvais pas retenir mon regard de tombé sur lui. Cette fois ci je détailla tout son physique pas seulement son visage, son apparence était fort plaisante mais avait aussi un air protecteur qui me rassurais moi qui n'aimais pas être seule, sa présence me comblait. De plus il n'avais pas trop de mal à parler avec moi , je pensais donc qu'il était plus âgés que moi et son corps ne contredisait pas cette hypothèse. Quand je mis fin à cette observation en espérant qu'il ne l'ai toujours pas remarquer . Je devenais ridicule me rendant compte de mon comportement puérile, mes regard insistant sur son physique devait arrêter avant que ça ne me mette dans un situation des plus gênante. Pour changer je repris mon livre pour lequel j'avais escalader cette chaise pour finir par faire tombés tous les autres.

˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*°•.•°*”˜˜”*
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
RK57
cleaneur
cleaneur


Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: rp adamand   Lun 17 Déc - 22:21

Sur le rp elle t'as dit ça ? XD vivement la suite ! Mais il commence à manquer d'action là, je sais pas faudrait plus d'infos ça à du mal à avancer.
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Adamand



Messages : 12215
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: rp adamand   Lun 17 Déc - 22:24

non c'est comme sa un rp. Et puis je te l'ais dit sa sert à rien tant qu'on est pas dans la chambre
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur


Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: rp adamand   Lun 17 Déc - 22:25

Ah dommage que c'est lent, mais bon j'attend plus de découvrir les personnages ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Adamand

avatar

Messages : 12215
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 23
Localisation : Ma localisation n'a en faite pas d'importance. En effet dans le monde d'aujourd'hui, tous le monde peut se contacter alors qu'ils sont séparé par des milliés de kilomètres. C'est la magie de la nouvelle technologie et de ce fait, le lieu où ne possède plus une importance capitale. Je suis là et partout à la fois. Je ne vous conseillerais que ceci: regardez toujours derrière vous, il se peut que nos regard se croise.

MessageSujet: Re: rp adamand   Lun 17 Déc - 23:02

Réponse d'Akimitsu

« Je ne peux t'en vouloir, tous le monde réagirait comme toi. Je lisais un livre sur l'histoire de ce pensionnat. Ce n'est pas que l'histoire est une matière que j'apprécie particulièrement mais pour certaines raisons, le passé de Hina m’intéresse. »

Mon nouvel ami aimait donc l'histoire dans un certains sens, moi qui aime cela j'vais trouvé notre premier point commun. Certes l'histoire du pensionnat ne m'intéressait pas car j'y étais à contre coeur mais il ne devait pas s'intéresser qu'à cela .Heureusement mon petit fou rire ne l'avait pas vexé , tout est bien pour que nous nous rapprochions en restant dans des limites raisonnables. Je ne comptais pas aller plus loin avec un garçon avant un moment, mais pourquoi je pense à cela? Je perds le file de mes pensées. Pour en revenir à quelque chose de censé , je me demanda quelle pourrait être ses autres sens d'intérêts. Je voulais avoir des points communs avec lui, savoir que je n'étais pas juste une simple fille parmis tant d'autres je ne savais pas pourquoi mais je ne pouvait contre-dire cette idée.

Je n'osa pas lui demander pourquoi il s'intéressait à l'histoire de se pensionnat, mais ça me trottait dans la tête. Dans cette situation où je commençais à me sentir de plus en plus à l'aise , je voulais approfondir à son sujet pour apprendre à le connaître. Le premier trait que je découvrait été un certains respect et une franchise que j'aimais. J'ignorais si il était comme ça d'habitude et c'est ce que je comptais savoir.

-Kousaka-sempai, tu veux bien me parler un peu de toi ? Après tout nous allons partager la même chambre.

Je lui souriais pour ne pas que m'a question passe comme un interrogatoire de police. J'étais intriguée et impossible de stopper cette impulsion. Je lui parlais simplement, comme je parlais à tout le monde. Pourquoi devrais-je prendre des "pincettes" avec lui alors qu'à présent nous allions partager certains moment dans notre chambre que je ne partagerais pas avec les autres.

D'après son apparence je pensais que c'était une personne fan de jeux vidéo, manga et autres mais les apparences sont parfois trompeuse, car je il avait l'aire d'aimer lire. Cette question ne me serais que bénéfique.

Et si je me trompais et que Sora était une personne n'ayant aucun points communs avec , j'allais passer un long moment à m'ennuyer tous les soirs et ça il était hors de question ! Même si c'était un garçon je comptais bien partager des moments avec lui et rire jusqu'à
en avoir mal au ventre.

Fallait bien que je forme des liens avec des personnes je ne voulais pas être toujours seule, même si la solitude fais parfois du bien pour décompresser. De plus, sa présence avait un vrai effet protecteur je me sentais bien, pas autant survolté qu'a mon habitude mais de bonne humeur , joyeuse mais calme à la fois. C'était un sentiment étrange que je n'expliquais pas et je me demandais ce que je lui ressentait à ce moment précis où nous étions l'un devant l'autres en se regardant, apprenant à se connaître et pour ma part à lui sourire .

Soudain, j'eu une pensée qui m'angoissa. Qu'était l'amour ? Pas l'amour qu'on ressentait auprès de sa famille, mais le vrai amour entre un homme et une femme. La solitude était elle une forme d'amour ? L'amour du silence , du calme ou était-il la punissions que nous devions subir. Je vouais chasser ces pensées de ma tête, sentant que mes bonnes ondes me quittais. Je secoua légèrement ressortant de ce monde où je tombais à chaque fois que j'observais Sora. Devais-je arrêté de le regarder ? Ce serait pas très poli alors je devait limiter tous ça. Trop de mauvais souvenirs et de mauvaise pensées remontait à la surface et je voulais quelle retourne dans les profondeurs de mon esprit. Mais je ne pouvais nier les sentiments qui naissaient en moi depuis la rencontre de ce jeune garçon. Je sentais bien que j'allais devoir me torturer l'esprit pour comprendre ce qui se passais mais cela ne devait pas paraître devant Sora. Une question et le rougissement était assuré avec en cadeau le malaise.

(ps: ce qu'elle a dit sur mon physique est interdit. Elle a le droit d'interpréer mes phrases mais pas mon physique tant que j'en est pas fait allusion moi-même mais je laisse passer par la chose n'a pas de conséquence grave. Je lui répondrais demain par contre^^)
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 9:01

Je vois pas ce qu'elle a dit sur le physique qui est nuisant Oo OWiiii vivement le soir j'aime bien Smile

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Adamand

avatar

Messages : 12215
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 23
Localisation : Ma localisation n'a en faite pas d'importance. En effet dans le monde d'aujourd'hui, tous le monde peut se contacter alors qu'ils sont séparé par des milliés de kilomètres. C'est la magie de la nouvelle technologie et de ce fait, le lieu où ne possède plus une importance capitale. Je suis là et partout à la fois. Je ne vous conseillerais que ceci: regardez toujours derrière vous, il se peut que nos regard se croise.

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 12:24

sur mon air otaku, paagraphe 6. Je ne l'est pas dit moi-meme donc normalement elle a pas le droit^^
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 12:25

Ah ouai bof ça va c'est pas très grave, on va dire que c'est une supposition MDR

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Rabbitdoubt

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 25
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 18:34

Comme le truc de Fraizz, faudra que je lise...un jour.
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 18:35

Ouai mais là c'est intéressant car y a quelqu'un d'autre qui rep aussi Smile

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Rabbitdoubt

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 25
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 18:42

Y quelqu'un qui Rep ?
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 18:43

Bah c'est du texte d'un forum RP, donc il y a Ada qui parle avec un autre demoiselle de ce forum d'où l'intérêt et on ne sait pas ce qu'elle va dire à l'avance XD

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Askass

avatar

Messages : 7308
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 22
Localisation : dans mon lit avec une certaine personne du forum ♥ *__*

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 18:53

suite stp onii chan Smile
RK57 a écrit:
Bah c'est du texte d'un forum RP, donc il y a Ada qui parle avec un autre demoiselle de ce forum d'où l'intérêt et on ne sait pas ce qu'elle va dire à l'avance XD

rk? ca veux dire que nous on sait a lavance ? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Rabbitdoubt

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 25
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 18:57

Aaah ok.
C'est tiré d'un forum de RP... okayy !
La fille peut donc péter un cable d'un coup et tué tout le monde XD
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 19:01

Oui en gros même si y a des règles je pense MDRR
IIn ask rien pigé MDRR
Non mais par rapport au fiction de fraizz ou autre comme on connait la personne on se doute un peu de la suite ou du genre

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Askass

avatar

Messages : 7308
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 22
Localisation : dans mon lit avec une certaine personne du forum ♥ *__*

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 19:06

x) oui je disais de la merde de nouveau .. mais cest vrai que cest pas très compréhensible ce que jai mis
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 19:07

MDRRRRRR moi j'ai rien compris Very Happy mais c'est pas nouveau MDRR
Ada hop hop la souuuiiiiiteeee

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Rabbitdoubt

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 25
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 19:08

OK ok. Bah je lirais ça un jour...
Mais là, j'ai 1184 pages à apprendre avant de lire tout ça XD
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 19:09

Bidon à apprendre MDRRRR le gars qui dit ça mais n'apprend pas ses leçons XD

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Askass

avatar

Messages : 7308
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 22
Localisation : dans mon lit avec une certaine personne du forum ♥ *__*

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 19:10

gl Very Happy fais des antisèches Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 19:11

Oui avec 1200 page une antisèche de 500 pages ça ira Wink XDD

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Adamand

avatar

Messages : 12215
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 23
Localisation : Ma localisation n'a en faite pas d'importance. En effet dans le monde d'aujourd'hui, tous le monde peut se contacter alors qu'ils sont séparé par des milliés de kilomètres. C'est la magie de la nouvelle technologie et de ce fait, le lieu où ne possède plus une importance capitale. Je suis là et partout à la fois. Je ne vous conseillerais que ceci: regardez toujours derrière vous, il se peut que nos regard se croise.

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 19:22

après manger^^
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 19:23

Yes !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Askass

avatar

Messages : 7308
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 22
Localisation : dans mon lit avec une certaine personne du forum ♥ *__*

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 19:27

bon app Very Happy je veux la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Adamand

avatar

Messages : 12215
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 23
Localisation : Ma localisation n'a en faite pas d'importance. En effet dans le monde d'aujourd'hui, tous le monde peut se contacter alors qu'ils sont séparé par des milliés de kilomètres. C'est la magie de la nouvelle technologie et de ce fait, le lieu où ne possède plus une importance capitale. Je suis là et partout à la fois. Je ne vous conseillerais que ceci: regardez toujours derrière vous, il se peut que nos regard se croise.

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 21:28

Kousaka sora:

Je savais que ma réponse vague ne lui plairait pas mais je ne souhaitais pas l’entraîner dans mes affaires. D'ailleurs, j'étais pas certain des réponses que j'allais trouver car mes questions ne se reposaient que sur des hypothèses peu probable. Seul ma curiosité et mon ennuie me poussaient à fouiller . Ors, si cela devait mettre de quelque façon que ce soit ma nouvelle amie en danger, j'arrêterais tout de suite. Bien qu'il était impossible que ce danger existe, sa vie primait sur tous le reste.

Puisqu'elle semblait être le type de fille a prendre l'initiative dans une conversation, j'attendais patiemment la question dont j'étais certain qu'elle poserait. Une chose que toutes les femmes curieuses voulaient savoir, impossible d'y échapper. Ors, cela amenait plusieurs problème car la situation présente apparaissait comme différente des autres conversations banales. En effet, je vivrais avec elle dans la même chambre, alors que nous étions lié par aucun engagement. Pourtant, la force des choses nous imposera de nous comporter comme un couple habitant le même lieux, d'une certaine façon. Mon quotidien changera, sans que je puisse dire mot.

Je n'eut pas le temps que continuer ma réflexion car Akimitsu me demanda :

-Kousaka-sempai, tu veux bien me parler un peu de toi ? Après tout nous allons partager la même chambre.

La voilà, la seule question à laquelle j'aurais voulu éviter de devoir répondre. Il y avait des choses que je ne désirais qu'elle n'apprenne pas. Mais elle les remarquerais naturellement en voyant ma façon de vivre alors autant qu'elle les entende de ma propre voix. Bien sur, il restait encore d'autres traits de caractère qu'elle ne verrait sûrement pas. Je pourrais les mettre de cotés, rien ne m'empêchais de lui mentir. Enfin, c'était une façon de parler car une force mystérieuse me poussait à tout lui révéler. Je ne comprenais pas ce sentiment. Je me pensais maître de mes propres, je devais reconnaître mon erreur sur ce point. Une idée me vint alors.

Il était vrai que j'avais peu eut l'occasion de me livrer à quelqu'un. Je ne considérais personne comme assez proche pour pouvoir jouer ce rôle. Je refoulais tout ce que je ressentais, mes peurs, mes souffrances. C'était de cette façon que je pouvais m'adapter à toutes les situations, écouter les autres, les conseiller. Mais le cas contraire n'existait pas. Aucun être n'avait connaissance de mon « vrai moi ».

Mais pour quelle raison je cherchais à me faire des amis dans ce pensionnat ? Pour quelle raison je me trouvais devant cette fille ? La réponse semblait simple, je voulais connaître cette personne. Rien n'arrivait sans rien. Si le destin avait mis Akimitsu sur mon chemin, c'était pour jouer ce rôle. Du moins, je souhaitais que cela soit vrai.

Mais, mon confier à une personne du sexe opposé ? C'était comme avouer avoir des sentiments pour elle. Mais celle que j'aimais n'était plus de ce monde. Son suicide l'avait emporté auprès de Charron. Et si il arrivait la même chose à Akimitsu ? Que devrais-je faire dans ce cas ? Je ne pus anticipé pour le cas de Yume, comment le pourrais-je maintenant ?

Cependant si je ressentais vraiment de l'amour, cela signifierait-il pour autant que mes sentiments pour ma sœur avait disparu ? Ma capacité à ne pas me préoccuper du passé m'avait-il permis de faire mon deuil sir rapidement ?

Malgré la peur qui montait en moi, j'avais conscience de m'embrouiller avec toutes ces interrogations. Akimitsu allait croire que sa question me gênait. Je vais répondre à l'instinct, comme d'habitude.

« Je suis quelqu'un d'ordonné donc tu n'aura pas l'occasion de voir des vêtements par terre. Je ne ronfle pas pendant la nuit et je prends des médicaments pour m'aider à dormir. Pour mes hobbys, je suis désolé si tu déteste, mais je lis beaucoup de manga, je joue aux jeux vidéo et je passe du temps sur internet. Je serais respectueux de ta vie privée, c'est la moindre des choses. »

Je rajoutais, pour me calmer, d'un sourire taquin :

« Par contre, tu ne trouvera aucun magasine suspect sous mon lit ou dans mes affaires. Si tu veux savoir mes goûts en matière de femmes, il faudra t'y prendre autrement. »

Parler comme sa me ressemblait plus, me prendre la tête ne servirait à rien. Quand même, pour perdre mes moyens comme cela... Quelque chose n'allait pas chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 21:53

Ah pas mal, un peu court ton parler de toi même XD

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Adamand

avatar

Messages : 12215
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 23
Localisation : Ma localisation n'a en faite pas d'importance. En effet dans le monde d'aujourd'hui, tous le monde peut se contacter alors qu'ils sont séparé par des milliés de kilomètres. C'est la magie de la nouvelle technologie et de ce fait, le lieu où ne possède plus une importance capitale. Je suis là et partout à la fois. Je ne vous conseillerais que ceci: regardez toujours derrière vous, il se peut que nos regard se croise.

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 22:29

Akimitsu :

Sora se décrit comme une personne ordonnée, qui ne ronflait pas , respectueux de ma vie privé, fan de jeux vidéos et manga. Tous ses traits ne me contrariais pas, j'aimais certains jeux vidéo même si les occasions où j'y jouais étais rare, je préférais regarder et être soutenir. Je ne verrais aucun caleçon ou chaussettes sales traîner par terre. J'étais soulager il avait l'aire d'être une personne facile à vivre , il ne prendrais pas la tête pour faire régner ses lois dans la chambre.

Je repensa à ses mots pensant que nous allions vivre quand même dans la chambre , et si à un moment improviste il entrait dans la chambre pendant que je me changeais. Cette vision me donna la chair de poule aucun garçon ne poserais son regards sur mon corps dévêtit ou pire nu. Je voulais lui mettre les points sur les "i" , que certaines règle devront être mise en place pour le confort de tous. Je ne pouvais pas aborder le sujet comme cela. De plus il m'avait affirmé que je ne verrais aucun magazines érotiques traînés sous son lit. Il ne manquerait plus que ça , qu'il ait ce genre de magazines et qui essaye de me voir en petite tenue. Je venais de penser que nos armoires seraient aussi près l'une de l'autre, il pourrais voir mes sous-vêtements et me sortir une phrase dans ce genre:" tu as mis laquelle aujourd'hui, la bleu avec les nounours ou la rose avec les petits coeur? ". Mais à quoi pensais-je ? Sora n'était pas ce genre de garçons il fallait que je me le mette en tête une bonne fois pour toute.

Et si c'était moi par erreur un matin qui ouvrait son armoire découvrant tous ses objets ou affaires qu'il me cacherait, il me prendrait par la suite pour une perverse ce que je ne suis absolument pas. Toute ses idées me passaient par la tête je ne saurais pas comment réagir dans cette situation gênant, mon caractère curieux ne m'arrangerais sûrement pas. Je ne pouvais cesser de penser à ses petits détails qui allait compliqué notre quotidiens. De plus j'avais la phobie des orage et c'est pour ça que je regrettais aussi de ne pas être dans la chambre d'une fille. Car une fille qui rejoint une autre fille dans son lit ne semble de suite suspect alors que si je m'amusais à rejoindre Sora dans son lit , j'étais sûr que ça n'allais pas ce passer comme avec une fille. Je devais le prévenir et savoir qu'il ne tenterais rien.

-Kousaka-sempai.... J'ai très peur des orages et je suis embêtée car je pensais quand étant avec une autre fille je pourrais partager son lit les soirs d'orages , mais vu que tu es un garçon et je ne sais pas comment faire

J'étais plus que gênée de lui dire, je le connaissais à peine mais nous partagions la même chambre et chacun devait être au courant des problèmes de l'autre si ces problèmes pouvaient affecter la vie commune. Je rougissais donc à la suite de ces mots et joua nerveusement avec une mèche de cheveux tout en baissant la tête pour éviter de subir son regard critique qu'il allait sûrement poser sur moi. Je ne voulais pas qu'il me juge , je ne m'attendais pas à ce qu'il me rassure mais juste qu'il soit prévenu . On ne pourrais rien y faire mais je désirais pouvoir compter sur lui pour me tenir compagnie.

Je ne voulais pas encore trop lui parler de moi de plus il découvrirais mes traits de caractères les plus prononcés très rapidement, si ce n'était pas déjà fait. J'attendais sa réaction avec une boule au ventre ,'avais l'impression que le mal aise c'était installé et qu'il ne s'en irait jamais. Cette situation qui me mettais mal, je voulais y mettre fin, j'avais aussi honte de lui avoir dis ça , j'aurais aimer me cacher dans un petit trou de souris et ne plus en sortir. Inconsciemment , je cherchais un contacte que j'avais l'habitude avec ma "famille", je fis un léger pas vers lui puis me rendis compte que le contexte ne se prêtais pas à se genre de comportement. Je me retenu donc de justesse avant que cela ne devienne suspect. N'osant plus croiser son beau regard je restais devant lui ainsi tout gênée.
Revenir en haut Aller en bas
Adamand

avatar

Messages : 12215
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 23
Localisation : Ma localisation n'a en faite pas d'importance. En effet dans le monde d'aujourd'hui, tous le monde peut se contacter alors qu'ils sont séparé par des milliés de kilomètres. C'est la magie de la nouvelle technologie et de ce fait, le lieu où ne possède plus une importance capitale. Je suis là et partout à la fois. Je ne vous conseillerais que ceci: regardez toujours derrière vous, il se peut que nos regard se croise.

MessageSujet: Re: rp adamand   Mar 18 Déc - 22:29

On est parti pour batre Tolkien, je vais faire avncer les choses, on va pas s'en sortir^^
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mer 19 Déc - 12:01

Ouai car si ça devient une question/ une réponse ça devient long, mais j'aime bien sont caractère à la fille, mélangeant timidité et en même temps s'ouvrir à l'autre facilement.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Adamand

avatar

Messages : 12215
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 23
Localisation : Ma localisation n'a en faite pas d'importance. En effet dans le monde d'aujourd'hui, tous le monde peut se contacter alors qu'ils sont séparé par des milliés de kilomètres. C'est la magie de la nouvelle technologie et de ce fait, le lieu où ne possède plus une importance capitale. Je suis là et partout à la fois. Je ne vous conseillerais que ceci: regardez toujours derrière vous, il se peut que nos regard se croise.

MessageSujet: Re: rp adamand   Mer 19 Déc - 18:09

Kousaka sora:

-Kousaka-sempai.... J'ai très peur des orages et je suis embêtée car je pensais quand étant avec une autre fille je pourrais partager son lit les soirs d'orages , mais vu que tu es un garçon et je ne sais pas comment faire 

Une petite fille qui avait peur des orages... Cette situation ressemblait de plus en plus à un scénario de manga. Plus cette conversation avançait, plus les choses se présentaient dangereusement. Ma colocataire rassemblait tous les traits de caractères d'un personnage féminin que les garçons aimaient beaucoup. Il ne restait plus qu'elle m'avoue être maladroite et cela se serait parfait. Plus d'un ressentirait de la jalousie à mon égard. Mais, en y réfléchissant, Akimitsu avait de la chance qu'elle tombe sur moi et pas un autre garçon. Je me contrôlais facilement, enfin je le pensais.

Je remarquais soudain que nous étions resté tous deux au même endroit pendant tous ce temps. Être ainsi debout, elle devait se fatiguer. Je me reprochais mentalement de ma conduite. Trop de chose méritait réflexion et ce n'était pas en se tenant sans rien faire que la situation allait avancer ! Aussi je lui dit en souriant :

« Chacun à ses propres peurs ; il est vrai que je suis la personne la moins qualifiée pour te rassurer mais je ferais de mon possible pour t'aider. Puisque tu m'a révélé une de tes faiblesses, je vais faire de même.
Je crains plus que tout les insectes et je fais souvent des cauchemars la nuit. Normalement, ce deuxième problème est réglé grâce aux somnifères mais si tu me vois me lever en pleurant la nuit, ne soit pas surpris. Et puis ne te dérange pas pour ça, je sais me calmer. ».

Mes paroles sortaient toutes seules. Je n'avais eu aucune attention de parler de mes nuits. Pourquoi avais-je fait cela ? Je ne le savais pas moi-même. Cependant, je ne recommencerais pas à me prendre la tête. Décidément, ce pensionnat m'amenait beaucoup de question ; je n'aurais pas matière à m'ennuyer. Je m'étais promis de m'en occuper plus tard, je me concentrais donc sur la situation présente.

Je proposais alors à ma nouvelle amie :

« Dis moi quel livre tu voulais lire et je vais te le prendre. Allons nous asseoir, nous sommes rester debout tous le long de notre conversation. Tu dois avoir mal au dos à force. »

Je lui désignais du doigt la table près de laquelle j'avais étudié mon livre d'histoire. J'attendais qu'elle me réponde en recherchant ce qui pourrait moi-même m'intéresser. En fait, je n'avais pas prévu de rester aussi longtemps dans la bibliothèque mais je voulais connaître Akimitsu. Aussi, j'observais que le rayon « philosophie » se trouvait juste à coté de l'histoire. Il y avait longtemps que je ne m'étais pas attaqué des œuvres consacrées à cette matière. De plus, je recherchais une signification à ces cauchemars qui me hantaient chaque nuit. Les travaux de Freud apparaissaient donc comme le meilleur choix de lecture. Je savais qu'il était l'auteur de la « psychanalyse des rêves ». Il ne connaissait peut-être pas les réponses à mes question mais je pensais que c'était un bon début. Après tout, il existait beaucoup d'expert en la matière et les différents points de vu qui allaient avec.

Un sentiment d'espoir montait en moi. Cela faisait du bien de considérer les choses plus positivement. Je souriais à Akimitsu, pour la rassurer et pour me rassurer moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mer 19 Déc - 18:47

Owiiii vivement la suite, à quand la sortie du livre ? XD

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Adamand

avatar

Messages : 12215
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 23
Localisation : Ma localisation n'a en faite pas d'importance. En effet dans le monde d'aujourd'hui, tous le monde peut se contacter alors qu'ils sont séparé par des milliés de kilomètres. C'est la magie de la nouvelle technologie et de ce fait, le lieu où ne possède plus une importance capitale. Je suis là et partout à la fois. Je ne vous conseillerais que ceci: regardez toujours derrière vous, il se peut que nos regard se croise.

MessageSujet: Re: rp adamand   Mer 19 Déc - 19:15

Akimitsu:

« Chacun à ses propres peurs ; il est vrai que je suis la personne la moins qualifiée pour te rassurer mais je ferais de mon possible pour t'aider. Puisque tu m'a révélé une de tes faiblesses, je vais faire de même.
Je crains plus que tout les insectes et je fais souvent des cauchemars la nuit. Normalement, ce deuxième problème est réglé grâce aux somnifères mais si tu me vois me lever en pleurant la nuit, ne soit pas surpris. Et puis ne te dérange pas pour ça, je sais me calmer. ».

Il me dt cela avec un sourire, comme si c'était normale , comme si il s'y était fait. Mais si le soir venu je le voyait pleuré ou triste je ne pourrais rester sans rien faire. Je ne supportais pas de voir les gens triste je lui ferais des câlins pour le consoler ou peut être quelque chose de moins physique. Je lui donnerait des confiseries, ça remonte toujours le morale. Nous étions debout depuis le début et j'avoue que mes petites jambes commençaient à en avoir marre, mais il me secourut.

« Dis moi quel livre tu voulais lire et je vais te le prendre. Allons nous asseoir, nous sommes rester debout tous le long de notre conversation. Tu dois avoir mal au dos à force. »

-Avec plaisir, je commence à avoir mal aux jambes . Et pour finir sur le sujet de tes nuits quoi que tu dise je ne pourrais pas te laisser comme ça . Mon livre par le la religion Shintoïste, j'aime bien les légendes sur ce sujet et tout ce qui s'en suit

Je lui parlais calmement en faisant un pas vers cette table qu'il venait de me montrer du doigt. Mais je me retourna vers lui et vis qu'il portait son attention sur le rayon des livres de Philosophie. Ce genre de livre était encore un peu trop complexe pour moi je ne parvenais pas toujours à tout comprendre mais ce n'était pas si déplaisant comme lecture, quand cela restait dans mon domaine de connaissance. J'en lisais rarement mais lui devait aimer ça vu l'intensité de son regard en voyant le rayon. Après ce long regard il me souriait, je lui rendis son sourire. J'avais très envi de m'asseoir et de commencer mon livre alors je décida de le presser un peu. Je posa ma main sur son bras le secoua légèrement tout en gardant une voix calme et mélodieuse.

-On prend les livres et on va s'asseoir ? Si tu veux bien me prendre ce livre là haut s'il te plaît, je te l'ai donné à ranger sans faire exprès je suis désolé de t'embêter encore...

Je sentais que ma langue se déliais me laissant plus à l'aise et ne me posant plus de question je redevenais moi-même. Il allait bientôt faire connaissance du moulin à parole que j'étais, après ces débuts difficiles en dialogue il fallait que je me rattrape . Je le regardais donc avec des yeux moi admiratifs que au début mais plus avec des yeux de petites protégée, car je me sentais comme telle en sa présence même si ce sentiment était là depuis peu.

-Tu aime tous ce qui est sucreries ? Moi j'en suis fan j'adore ça , j'ai dû faire ma réserve avant de venir ici. Je savais pas si ils en avaient alors j'ai préféré en emmener pour ne pas en manquer

Ce que je venais de dire n'avait aucun sens avec la conversation que nous avions précédemment mais bon fallait se lâcher maintenant que je savais que lui aussi avait des faiblesses j'étais plus en confiance et avait moins peur de faire ou dire des bêtises. Moi qui étais maladroite et je l'avais bien démontré avec la chute fulgurante de la moitié d'une étagère. Mais je ne me sentais pas ridicule .
Revenir en haut Aller en bas
RK57
cleaneur
cleaneur
avatar

Messages : 7767
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: rp adamand   Mer 19 Déc - 19:49

Owiiii la souite ! Ah c'est bien elle va commencer à parler plus

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://kevinruby.me
Adamand

avatar

Messages : 12215
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 23
Localisation : Ma localisation n'a en faite pas d'importance. En effet dans le monde d'aujourd'hui, tous le monde peut se contacter alors qu'ils sont séparé par des milliés de kilomètres. C'est la magie de la nouvelle technologie et de ce fait, le lieu où ne possède plus une importance capitale. Je suis là et partout à la fois. Je ne vous conseillerais que ceci: regardez toujours derrière vous, il se peut que nos regard se croise.

MessageSujet: Re: rp adamand   Mer 19 Déc - 23:05

Kousaka sora:*

Akimitsu affirma qu'elle serait incapable de ne pas intervenir dans le cas où un cauchemars serait venu hanter mes nuits. Mais ces moments me laissaient dans un état de faiblesse tel qu'il me sera impossible de me contrôler. Plusieurs scénario apparaissait dans mon esprit et aucun d'eux ne me rassurait. Tout mes désirs se retrouveraient à nus face à une fille bien plus petite que moi et donc moins forte. Ors, réciproquement, sa peur des orages la poussera à faire n'importe quoi. Elle pourrait se blottir contre moi, tel un chaton effrayé. La pire des situations serait qu'on soit tout deux dans un état émotionnellement instable. Une nuit mélangeant éclairs et cauchemars... Il restait à en redouter les conséquences.

Sentant que quelqu'un secouait mon bras, la réalité reprit ses droits dans mon esprit. Mes membres tremblèrent légèrement et j’espérais qu'elle ne remarque rien. Ors sa voix, calme et mélodieuse, m'apaisa. Mon attention se porta sur ses mots. Le livre, qu'elle souhaita lire, se situait tout en haut de l'étagère. Me servant de l'espace entre les livres et le bord comme d’appui, j'attrapais l'objet de ses convoitises. Un rapide coup d’œil sur la couverture m'appris que l’œuvre traitait du Shintoïsme.
La religion n'appartenait à la catégorie de mes sujets favoris, donc aucune de mes connaissances ne s'y rapportaient. D'ailleurs, je détestais à tout ce qui pouvait s'apparenter à un culte. Mais, aucune expression sur mon visage n'indiqua cette haine. Je ne souhaitais pas la gêner. Tout en lui donnant le livre, je la rassurais :

« Tu ne m'embêtes absolument pas. Les amis s'aident mutuellement en cas de besoins. »

Ma curiosité me poussa à me demander pourquoi Akumitsu s’intéressait au Shintoïsme mais aucun son ne sortit de ma bouche. L'importuner avec ça n'apporterait que conflit, une chose peu souhaitable pour l'amitié. Elle me révéla alors sa passion pour la sucrerie.

Cela m'amusait intérieurement car la gourmandise faisait partie d'une caractère d'une loli. Elle ressemblait vraiment à une enfant, de plusieurs façon. Son physique, ses gestes et ses mots... Mais elle possédait un âge proche du mien, un coté adulte se cachait donc durement quelque part en elle. Mon bon sens m'affirmait que je serais incapable de lui faire du mal, du moins physiquement. Qu'en était-il des blessures émotionnelles ? Les pires de toutes les maladies, parfois incurables.

« J'aime aussi les sucreries. Les pâtisseries sont mes péchés mignon. Offre moi un éclair au chocolat et je ne pourrais rien te refuser. Tu m'en feras goûter de tes bonbons ? »

Mes yeux l'observèrent tendrement. Tant que mon cœur battrait, aucun mal ne lui sera fait. Ragaillardie par cette affirmation, je souris avant de me diriger vers la section philosophie. Je repérais l'oeuvre de Freud. Mes pas s’arrêtèrent près d'elle, ma main se posa instinctivement sur la tête de la jeune fille.

« J'ai trouvé mon livre, allons donc nous asseoir et profiter de tes sucreries que tu gardes si jalousement dans tes poches. »

Je riais en me dirigeant vers la table.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rp adamand   

Revenir en haut Aller en bas
 
rp adamand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Love Scan :: Zone Flood :: Créations :: Créations littéraires :: Créations fictions-
Sauter vers: